« Vapoter » bientôt dans le dictionnaire ?

La cigarette électronique est devenue en l’espace de quelques mois plus qu’un effet de mode. C’est désormais un véritable objet du quotidien pour des millions d’entre-vous. D’ailleurs ce nouveau matériel a apporté avec lui son lot de vocabulaire. Fumer n’est plus le terme adéquat pour cet appareil, lorsque l’on fume la cigarette électronique, on « vapote« . A tel point que ce nouveau verbe devrait se retrouver dans le dictionnaire français pour 2014 !

« vapoter » : Le Parisien le prédit déjà dans le Robert.

A chaque nouvelle édition la langue française s’enrichit et certains mots français se voient évincés faute d’utilisation courante. C’est ainsi qu’ils laissent la place aux petits nouveaux, et même si cela est encore largement tenu secret, on prédit déjà l’introduction du verbe « vapoter« . La nouvelle édition 2015 du Robert est prévue au printemps 2014, dans peu de temps donc, nous découvrirons si les prédictions s’avèrent fondées. Le Larousse, pourrait lui aussi l’inviter d’après le journal.

Mais d’où vient le mot « vapoter » ?vapoter, e-cigarette

Il s’agit en fait d’un  néologisme (phénomène de création de mot) provenant du substantif « vapeur » puisque, à la différence de la cigarette normale, qui projette de la fumée, la cigarette électronique projette de la vapeur. Le liquide, grâce à une résistance alimentée par une batterie, est en réalité chauffé à une température de 50°C, et se transforme en vapeur. Pour l’anecdote, un site avait lancé un concours ouvert à tous les internautes pour trouver un équivalent à la trop longue appellation « fumer la cigarette électronique ». Ce fut également un moyen pour ne plus chercher à lui attribuer le verbe fumer, jugé trop nocif. Voici les trois premiers du classement :

1. « Vapoter »
2. « Fluver »
3. « Smogguer »

« Vapoter » a recueilli le plus de suffrages. Vapoter est aussi un clin d’œil à crapoter (fumer sans avaler la fumée), qui est quasiment entré dans le langage courant. Les Anglo-Saxons ont eu la même idée, s’appuyant sur le nom commun vapeur : vapoter se traduit par « to vape ».

Maintenant, à vous de vapoter en découvrant notre gamme de cigarettes électroniques ! Et si vous restez indécis sur le modèle à choisir, n’hésitez pas à utiliser notre outil d’aide au choix : Suivez le guide !

A propos de l'auteur de cet article
Fervent utilisateur de la cigarette électronique depuis ses débuts, j'en connais les moindres facettes et me tiens informé des actualités la concernant. Je vous ferai part de mon expérience pour vous prodiguer tous les conseils utiles, pour une utilisation optimale de votre matériel. Un seul mot d'ordre : Vapotez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 6 = 1

Ces articles peuvent vous interesser

hausse prix cigarette

La hausse du prix des cigarettes, jusqu’où ira-t-on ?

Publié le Achille Minne

Les temps sont durs pour les fumeurs, les cigarettes sont en constante augmentation depuis quelques années. Il y a 20 ans, les cigarettes étaient vendues 13 francs, soit aujourd’hui 1,98€. Un prix tout bonnement improbable, et pourtant, le prix des cigarettes a bien été multiplié par près de 3,5. Quand fumer devient un luxe… Quelques chiffres […]

Lire la suite...
e-cigarette-1301666_1920

La cigarette électronique : Un objet devenu incontournable

Publié le Achille Minne

Ces dernières années, les cigarettes électroniques, e-Cigarettes ou e-cigs, comme on peut les appeler, sont sujettes à une croissance en masse en termes de ventes. La prévision des ventes d´e-cigarette devrait dépasser les 2,7 milliards d’euros au cours de 2016 et certains spécialistes estiment qu’elles remplaceront entièrement la consommation de cigarettes normales dans plusieurs années. […]

Lire la suite...
academie medecine cigarette electronique

120 médecins défendent la cigarette électronique

Publié le Achille Minne

La cigarette électronique est toujours au centre d’un débat entre les pro-cigarettes électroniques et les réfractaires. Cent vingt professionnels de santé, notamment des médecins, pneumologues, tabacologues, addictologues et cancérologues, lancent un « appel en faveur de la réduction des risques du tabagisme » en soutenant la cigarette électronique. Selon leurs déclarations, vapoter est 95% moins […]

Lire la suite...